Interview - Bleed - Hellfest 2017

Bleed a réussi un tour de force en jouant cette année au Metal Corner du Hellfest. Metal Cunt a souhaiter en savoir plus sur ce groupe qui promet pour la suite!

 

Salut à vous! Vous pouvez vous présentez, et nous présenter le groupe?

Marcelin: Alors moi c'est Marcelin, je suis guitariste, je suis arrivé il y a 6 mois! Un peu avant la sortie de l'album.

Damien: Moi c'est Damien le Bassiste. Je suis arrivé dans le groupe en 2015, juste avant l'enregistrement.

Flo: Moi c'est Flo, le chanteur, j'suis arrivé dans le groupe en 2014 je crois... Vers les débuts! Donc je chante et je fais de belles mélodies pour Bleed!

Vincent: Moi c'est Vincent, guitariste de Bleed. J'vais faire une rapide présentation de comment c'est créé le groupe:

A la base on était dans le groupe Careless Institute avec le batteur, Nicolas Collet, (qui n'est pas présent aujourd'hui) un ancien guitariste, Rudi. Mais le groupe c'est séparé! Alors derrière on a reformé un groupe avec Nico et Rudi, ça a été Bleed, et petit à petit, on est arrivé à ce line up là, qui est plutôt stable aujourd'hui et qui nous permet d'arriver à faire de belles scènes comme le metal Corner!

 

Vous êtes décris comme un groupe de Trash Moderne mais on ressent dans vos titres une bonne influence de Death! Comment vous l'expliqueriez?

 Flo: Ha ha! C'est moi ça! On va dire qu'en fait c'est parce j'ai une voix plus Death que les groupes de Trash normaux, et c'est aussi une volonté de la part du groupe d'apporter quelque chose d'un peu différent! ca fait parti de mes influences, c'est ce que j'écoute le plus. Donc c'est bien vu de ta pars! Et c'est une réalité, on se définit également comme un groupe de Trash Moderne avec des tendances Death

Vincent: D'ailleurs de plus en plus on dit Trash Death au lieu de Trash Moderne quand les gens nous demandent ce qu'on fait! ca leur parle plus!

 

C'est une question que j'aime bien poser: Les paroles de votre album qu'est ce qu'elles racontent?

Flo: En gros Chaos Impact c'est un album qui se passe dans un futur plus ou moins proche au niveau post apocalyptique. Nous c'est notre délire, c'est notre credo! En gros, nous, le groupe, on est des survivants! Cet album parle à deux niveaux de lecture! Le premier niveau ça va être la déchéance de l'humanité, on se rend compte que l'Homme est de plus en plus égoïste, ne prend pas ses proches en considération et se repli de plus en plus sur lui même. Et le deuxième niveau de lecture ça va être la déchéance du monde dans lequel on vit. C'est à dire que le système fait que les personnes qui sont en haut continuent à être en haut et à progresser , et les personnes qui sont en bas continuent de se faire écraser. Ca créer de plus en plus d'inégalité. Et c'est cette inégalité qui va faire que les personnes se renferment sur elles même! Les paroles parlent de la corruption de l'homme et de la corruption de la terre.

Vincent: Mais attention, nous on est pas là pour dire "C'est pas bien".C'est pas des textes hyper engagés.

Flo: Oui, on est plus dans un mode d'expression qui constate les choses. Après il y a juste une chanson sur l'album qui est un peu différente. C'est "Prohibited" ça a rien à voir, c'est juste qu'on a beaucoup entendu dire " le metal c'est une musique de bourrin, c'est de la merde". Du coup on a voulu faire une chanson un peu marrante qui parle des metalleux et de l'unité qui les rassemble.

Vincent: C'est un peu notre hymne au metal quoi! "Prohibited" parce que c'est une musique un peu "prohibé" que les gens mettent de côté tout de suite sans s'y intéresser!

 

Votre premier album est très récent, il a à peine six mois, c'est le fruit de combien de temps de travail?

Vincent: Pas mal, pour faire simple le groupe a été créé en 2013, on a commencé l'enregistrement en août 2015. Donc déjà ça a été 2 ans de compo, et l'enregistrement a pris un petit peu de temps avec le mixage et le mastering ça a finit, je crois, en mars de l'année d'après. Ca a été du boulot parce qu'on a été très exigeant! Surtout Flo, en terme de son... Il a beaucoup fait chier l'ingé (qui est  Andrew Guillotin du Hybreed Studio) on lui a renvoyé son mix je ne sais pas combien de fois... Puis derrière ça a été pas mal de taff de communication . On a démarché pas mal de monde pour pouvoir distribuer cet album. On a essayé de trouver des gens qui auraient de l'intérêt pour cet album. Ce qui a été le cas notamment de M et O Music. C'est aussi pourquoi il est sortit vachement tard. Il était prêt à être écouté début 2016, et au final il ne sort que début 2017. Sans compter les changements de Line-Up, ce qui nous a vraiment pas facilité la tâche.

Damien: On était assez content du travail, et on a voulu prendre le temps pour le sortir dans des bonnes conditions. Et pas le bâcler en le sortant nous même en autoproduction.

Flo: Et ce qui est intéressant c'est que le délai pour le deuxième album sera plus court.. Parce que comme cet album est "vieux" nous, les chansons ça fait longtemps qu'on les joues. 3 ans en fait. Donc on va essayer d'apporter bientôt du neuf.

 

Vous avez peut être déjà des nouveau morceaux en composition du coup?

Vincent: On a des brouillons, pas de structure définie encore, mais on a plusieurs idées pour plusieurs morceaux avec de la nouveauté. On a un album qui est très bourrin du début à la fin. Là on aurait envie de rajouter un peu plus de passages... "Atmosphérique" je dirais, qui apporterais un peu de relief à l'album. Que se soit pas toujours à fond la caisse.

Flo: C'était une déferlante de colère cet album! C'est comme si tu faisais un combat de street fighter pendant 45 minutes sans t'arrêter, tu vois.

Damien: Ouais et c'est vrai qu'on s'en rend compte en live. Il n'y a pas de pauses. Les gens sont sollicités du début à la fin pour ce mettre sur la tronche. Et puis nous c'est pareil, s'exciter pendant tout le long... c'est fatiguant. Avoir des passages plus calme ce serait intéressant.

Vincent: Puis même, pour donner une autre dimension à ce qu'on fait, ça aide aussi à évoluer, à progresser!

Marcelin: Et ça mettrais en avant les partis qui sont vraiment méchante du coup, ça les ferait bien ressortir.

 

J'ai cru comprendre que ça avait pas été facile de former une équipe soudée au départ? Il y a eu beaucoup de changement de line-up.

Flo: On travail très très dur! on fait beaucoup de répétitions... On prépare vraiment bien les choses, pour se donner les moyens d'essayer de s'élever un peu. De ce faire remarquer. Et cette manière de fonctionner a un petit peu poussé les membres qui ne voulait pas suivre vers la sortie. On a pour ainsi dire jamais vraiment viré personne. Les gens à chaque fois sont partis d'eux mêmes, parce que soit ils ne pouvaient pas suivre musicalement, ou techniquement, soit il ne voulait pas suivre en terme de volonté tout simplement! Faire quelques répétitions, quelques concerts ça leur allait. Mais par contre, vraiment bosser dur pour avoir des scènes carrés et faires plusieurs concerts par mois, ça les intéressaient pas forcément. Donc c'est pour ça que pendant un temps on a eu un line-up instable. Et à l'heure actuelle tous le monde est à peu près sur la même longueur d'onde, donc on continu à avancer comme ça, sur un Line-up plus solide.

 

L'intro musicale de votre titre "Time to Bleed" est sombre et oppressante, j'ai trouvé ça super bien fait! Est ce que c'est vous qui l'avez faite?

Vincent: On s'est fait aider par un pote , qui utilise le nom de "Miou Team" sur Facebook. C'est un mec qui fait de la compo de musique électro et il nous a filé un  petit coup de main, on lui a donné des samples, on lui a dit a peu près se qu'on voulait comme ambiance et puis il nous a arrangé ça

Flo: Oui, il a fait un super boulot là dessus

 

Je profite du fait qu'on soit au Hellfest. Comment vous décririez le festival en quelques mots?

Vincent: C'est franchement énorme, et je trouve que cette année, il est particulièrement bien organisé. Je ne suis pas venu souvent hein, mais j'étais là il y a 3 ans et c'était bien plus désordonné. Pour ma part à la limite se qui est un peu moins bien cette année c'est le running Order... Je suis un peu mitigé sur les groupes sélectionnés. Après, il en faut pour tous le monde quoi! Mais je trouve que c'est pas la meilleure année.

Damien: Moi, depuis 2011 j'ai fais toutes les éditions!

Flo: Mais ce type il est née au Hellfest! (rire)

Damien: En fait je fais partis du Hellfest Cult, j'adore venir ici... C'est autre chose qui prend presque autant de place que le groupe dans ma vie. Le Hellfest je le vie tout au long de l'année au travers du Hellfest Cult. C'est un truc qui a une très grosse place dans ma vie, au delà des 3 jours qu'on passe ici. C'est pas que la musique que tu viens voir! Il parlait du running order, mais il y a autre chose de plus important tout autour.  On est toujours content d'être ici quoi!

Vincent: Ouais, on est pas non plus que devant les concerts, on est là pour faire notre bain de foule avec les copains. On est un peu comme des enfants à Disney ici!

 

L'interview touche à sa fin! Vous avez le mot de la fin!

Vincent: Bah j'aimerais bien savoir ce que tu as pensé de nous. Parce que si tu fais l'interview aujourd'hui je pense que c'est parce que tu trouve un intérêt! On aimerait savoir si tu nous a écouté et ce que tu en a pensé!

Disons que je ne connais pas beaucoup le groupe. Je me suis juste un peu renseigné avant de demander l'interview en écoutant quelques titres, mais j'ai été surpris par l'excellente qualité du contenu! Le titre "Time to Bleed" est très accrocheur et plaisant! On espère retrouver Bleed rapidement! Que ce soit pour un nouvel album ou pour un live! En tout cas, merci pour cet agréable moment les gars!

 

Line Up:

Florent Orsini: Chant, guitare 

Vincent Le Guével: Guitare

Marcelin Spiquel: Guitare

Damien Wiater: Basse

Nicolas Collet: Batterie

 

Album:

 

Chaos Impact (2017)