Dead Season - Prophecies

Dead Season est un combo made in France affichant dans leur Bio des références tantôt Trash, tantôt Death, mais Dead Season va bien au-delà des styles précités. Né en 2010 sous l’impulsion de Guillaume Singer et Nicolas Sanson, Dead Season installe un style bien marqué, sombre et pesant où la dimension mélodique et progressive représente le fil rouge de leur univers. Après deux Ep Dusting The Rust (2013 - EP - Symbol Muzik) Blackening the Shadows (2015 - EP - Dissonances) et un album From Rust to Dust (2010 - Symbol Muzik), voici qu’arrive avec 2017 le deuxième Lp Prophecies mixé par Jaime Gomez Allerano (Ghost, Paradise Lost...) de quoi exacerber la qualité d’écriture du quintette.

Line up :

Guillaume Singer (Guitare)
Nicolas Sanson (Basse) 
Julien Jacquemond (Chant) 
Grégoire Galichet (Batterie) 
Eerik Maurage (Guitare)


Avant le contenu, c’est le contenant qui interpelle, Dead Season propose un artwork fuyant les codes et les standards du Metal, le groupe a recherché un visuel fort avec cette photo d’un mannequin de vitrine tout en noir et blanc. L’ouverture parfaite vers l’univers malsain et énigmatique de Prophecies.
On comprend pourquoi le groupe a voulu travaillé avec Jaime Gomez Allerano. Si on pouvait reprocher à From Rust To Dust un côté sonore un peu trop froid, celui de Prophecies est d’une richesse et d’une précision donnant une réelle plus valu aux titres. le son de l’album est ultra percutant, puissant, plus organique.Le constat est que l’ensemble, de la batterie au chant, Prophecies sonne plus vivant là où son prédécesseur était plus clinique.
Un mix qui laisse respirer les atmosphères, les mélodies, les moments où la finesse du travail sur les arrangements prends le dessus sans altérer la dimension agressive des compositions « The New Man » et « Blood Link Alienation » ouvrent l’album et d’entrée on perçoit que le climat de la musique de Dead Season est différent, celui-ci est plus lourd, plus oppressant. On flirte presque avec des atmosphères comme Alice In Chains sait si bien les travailler autour du chant, « Prohibition Of God » en est le plus évident exemple.
La musique s’en trouve plus libérée, naviguant avec beaucoup de facilité de la puissance des riffs made in Carcass, Shining à des éléments musicaux plus posés, mélodiques et intimistes comme Textures ou les Français de Klone.

Les titres comme « Sexual Binging », «The Dissident Part 1 & 2 » sonnent plus Heavy Speed/Power et on pense à Judas Priest (Painkiller), Crimson Glory ou Trivium. Cette flexibilité de style confère à l’album une aura complète et affirmée, rien ne choque, chaque titre se faisant le reflet du précèdent et amenant légitimement le suivant. Sans être un concept album, Prophecies fait fort dans la cohérence des titres, de leurs enchainements et surtout dans la maitrise instrumentale des musiciens. L’arrivée d'Eerik Maurage a ouvert d’autres portes, d’autres références peut être plus moderne comme sur « Guidestones », « The Four Minutes Of Hate » (instrumental) où les guitares rivalisent de technique et de feeling sur les solos. Et celle-ci se complète parfaitement avec le travail de composition du duo de compositeurs Guillaume Singer, Nicolas Sanson. Grâce à cette richesse musicale, le chant de Julien Jacquemond prend une ampleur nouvelle, il explore des lignes et des tonalités qui donnent à Prophecies un côté universel et prenant. Du clair au growl en passant par le scream, il arrive avec ses mélodies à parachever et approfondir les climats déjà fortement marqués des titres. « Homogenetic » et « Endless war » font frissonner à ce niveau. L’émotion donnait par le combo est ici à son apogée.

Prophecies est un album exigeant en termes d’écriture et le pari est réussi pour Dead Season. Cohérent et stylisé d’un bout à l’autre, Prophecies s’écoute certes mais surtout se vit, se ressent nous prenant par sa lourdeur et sa noirceur. Sans s'attacher à un style vraiment précis Dead Season multiplie les assauts, maitrisant son propos, livrant un album d’une sacrée qualité. Tout y est millimétré, avec énormément de nuances et musicalité.