Bansidh - Beginning of Lost Memories

Bansidh ? ça ne vous dit rien hein ! C’est normal, le jeune groupe angevin faisait ces armes dans le silence depuis 2014 (En commençant d’abord sous le nom « Antumnos »!  Les gaulois nous proposent avec leur premier album ce qu’on peut qualifier de « Death Irish Folk Metal ». Si vous en êtes, sortez les haches et les boucliers pour vous lancer dans la bataille !

 

Line up :

 

Taärg - Vocals

Andernad - Tin Whistle / Uilleann pipes / Mandoline / Bodhran

Badios - Guitare lead

Cingetos - Guitare rythm

Togiodumnos - Basse / Ingé Son

Arman - Drums

 

Special Guest:

Démon - fiddle

Marion - Celtic Harp

 

Comme vous le voyez au line up… Le groupe à des instruments et des musiciens en stock !!C’est plutôt rare d’être face à un groupe qui à un tel potentiel instrumental !  Alors cet album sorti le 29 aout 2018 préparé avec minutie depuis plusieurs années n’a rien de décevant ! Les 7 titres de l’album sentent le folklore à plein nez ! et même si sept titres ne semblent pas être un gros chiffre, sachant que le premier morceau est une intro … On sort malgré tout « rassasier » de cette balade chez les gaulois !

Le groupe attaque d’entrée avec leur titre "Diio Crouos" ! Le premier titre d’un premier album à tout de même son importance ! Et je crois qu’a ce niveau, ils pourront plus tard se retourner sans regret ! C’est un titre qui montre ce à quoi s’attendre sur le disque, et qui démontre de quel bois ils ce chauffent… Sans tout de même tout dévoiler… Avant d’enchainer sur un titre deux fois plus venère : "Bran Dubnos" et là… ça rigole plus du tout ! Tout commence par une petite intro à la flute, suivit des riffs de guitares et du puissant growl du chanteur qui nous sort ces tripes !! Le tout pour nous pondre un titre qui donne envie de bouger la tête et de pogoter ! A la différence de beaucoup de groupes dans la même veine, la flûte a une place très importante, non pas qu’elle n’en a pas une dans les groupes comme Eluveitie… Mais ici, le son de la flûte et des autres instruments « folkloriques » est à la même hauteur que la guitare ! C’est ce qui fait la marque de ce groupe en quelque sorte.

L’album se poursuit dans cette même voie en s’essayant toujours à différents aspects, ce qui le rend riche en saveurs ! En revanche, sans trop que je sache pourquoi, je ressens par moments quelques « vides »… C’est étrange et je n’arrive pas à mettre le doigt sur ce qui provoquent vraiment cette sensation (à peine gênante au final) Mais si je devais absolument donner un responsable je dirais que c’est le son des guitares, un peu trop brut peut être.

 

En définitif, Bansidh, c’est un jeune groupe talentueux qui commence à se montrer (notamment au Angers likes metal de cette année 2018). Et qui a bossé avec acharnement pour sortir un album qui leur plait… Et qui nous plait ! Si l’occasion se présente, n’hésitez pas à allez les voir en concert. Car leurs morceaux, ont l’air fait pour la scène !